T’es plus ma soeur !

Chez nous comme chez beaucoup (tous ?) d’enfants, les disputes finissent souvent par le fameux « t’es plus ma soeur ! ». Genre l’insulte suprême chez les enfants d’une même famille. Sauf que j’ai bien l’impression que chez les jumeaux, cette phrase a une toute autre dimension que j’ai encore du mal à appréhender et que j’arrive juste à toucher du doigt. Lire la suite

Les filles faciles…

Aussi loin que je me souvienne, les filles n’ont jamais posé de difficultés pour les repas. (J’ai tendance à vouloir oublier ces longues heures d’angoisses passées à tenter de leur faire avaler 30ml de lait toutes les 3h parce qu’elles n’avaient pas assez de force pour téter/que les tétines n’étaient pas bien adaptées). Bon, elles ont bien refusé le vert dans leurs assiettes pendant quelques semaines mais rien de bien méchant. Non, vraiment, les repas n’ont jamais été un souci à la maison. Lire la suite

Maman, j’ai peur !

La semaine dernière, en rentrant de la crèche, les filles m’ont fait une crise pour que je les porte. Surtout Doudouce en fait. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé. 6 mois en fait. D’ailleurs, c’était passé comme c’est venu, sans que je comprenne pourquoi.

Mais cette fois, c’était différent. Lire la suite

Un nouveau départ

Dans quelques mois, les filles et moi prendrons un nouveau départ. Rien de révolutionnaire, mais quand même un petit changement dans notre vie de famille qui va à la fois nous faire du bien et nous faire tout drôle.

De mon côté, retour au boulot à temps plein. J’anticipe la fin imposée de mon congé parental en janvier prochain (à leurs 3 ans quoi !). Du côté des filles, changement de crèche pour un accueil 5 jours par semaine (au lieu des 4 actuellement). Lire la suite

[Les jeudis éducation] Des bisous oui, mais que si je veux !

macaron-jeudis-education

Depuis leur plus jeune âge, j’ai à coeur de faire comprendre à mes filles qu’elles seules peuvent disposer de leurs corps comme bon leur semble. Message qui n’est pas toujours aisé à faire passer, surtout auprès de la famille, qui ne voit pas le mal qu’il y a à les embrasser à maintes et maintes reprises, même lorsqu’elles montrent fermement leur agacement et désaccord.

Alors bien sur, de la part des (très) proches, on peut se dire que ce n’est pas SI grave, qu’il n’y a là que de l’amour, pas de l’abus. Mais à partir de quand estime-t-on qu’on abuse alors ? Lire la suite

[Les jeudis éducation] L’apprentissage de la propreté

Les Jeudis éducation

Nous nous sommes lancés dans l’apprentissage de la propreté depuis quelques mois déjà. Par pression sociale d’abord. De la famille, de l’entourage… Parce qu’elles allaient avoir deux ans et qu’à cet âge là, c’est bien de commencer à être propre.

Mais jusque là, je ne les ai jamais pressées ni forcées. Je leur proposais le pot plus ou moins régulièrement. Parfois, un peu par hasard en fait, ça tombait au moment d’une envie de pipi. Mais depuis quelques jours, tout s’accélère. Lire la suite