Première grosse chute et visite chez le pédodentiste

A peine une semaine après la rentrée des classes, j’ai eu le déplaisir de récupérer mes filles bien amochées à la garderie. C. était tombée et s’était fait mal aux deux genoux (rien de grave !) et A. s’est blessée à la lèvre en tombant à vélo. C’est donc en pleurs jusqu’à la maison qu’on est rentrées, les deux se plaignant d’avoir « vraiment très mal ».

Après avoir mis de la crème sur les genous de C., j’ai voulu soigner A. En y regardant de plus près, j’ai compris que ce n’était pas « juste » une blessure à la lèvre. Elle avait non seulement deux dents cassées (juste deux tous petits bouts de dents de lait mais quand même…) et surtout, le frein labial coupé net. Sur le coup, je n’ai pas trop réagit. Enfin, j’au eu mal pour elle mais je n’ai pas su que faire… D’autant qu’une fois arrivéds à la maison, elle ne se plaignait plus du tout.

Et puis, le lendemain, je me suis quand même mise en quête d’en RDV chez un dentiste spécialiste des enfants, histoire de me rassurer. Il y a un cabinet qui a ouvert à côté de chez moi il y a quelques mois, ça tombait bien. Mais évidemment, c’était complet jusque novembre. La secrétaire m’a alors donné d’autres numéros de pédodentistes dans le coin. Et après trois tentatives dans trois cabinets différents, j’ai fini par décrocher un RDV le jour même. Ça a été un peu la course le temps de quitter le boulot, récupérer les filles à l’école puis aller sur place… On a fini par arriver avec 10 minutes de retard. Mais on y était.

Dès mon arrivée, une assistante a demandé à A. de venir avec elle (ils font les examens aux enfants sans les parents car apparemment ça se passe bien mieux ainsi…). De mon côté, je suis allée patienter en salle d’attente avec C. Comme ils ont l’habitude des petits, la salle d’attente est prévue pour : petit mobilier adapté, livres et magazines pour les petits et – le must – la TV avec des dessins animés. J’étais bien contente sur le coup !

Quelques minutes plus tard, la pédodentiste est venue me chercher pour faire le bilan de son examen. Elle m’a d’abord dit que A. avait été parfaite, très sage, et que c’était agréable de finir la journée ainsi. Puis elle m’a expliqué qu’elle lui avait fait un petit détartrage, poli les dents cassées pour éviter qu’elle ne se blesse et une radio. Au final, A. a plusieurs plaies dans la bouche à cause du choc, mais rien de grave. Sa chute ne devrait pas avoir d’impact sur les dents définitives. Ouf ! La façon dont le frein a été coupé n’est pas dangereuse et si une de ses dents ne ressens plus ni le chaud ni le froid, c’est a priori transitoire. Plus de peur que de mal finalement !

Comme ses dents bougent un peu, elle nous recommande une alimentation molle pendant une semaine, puis de nouveau normale pour activer les muscles, les os, la cicatrisation. Elle nous dit qu’il est aussi important de bien brosser les dents, malgré la peur de faire mal à l’enfant. Enfin, nous repartons avec une ordonnance pour des anti-inflammatoires, du doliprane et du bain de bouche.

Nous avons de nouveau rendez-vous dans un mois pour contrôler que tout évolue bien. En attendant, on évite le vélo à l’école, le temps qu’elle soit un peu plus à l’aise pour en faire en sécurité !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Première grosse chute et visite chez le pédodentiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s