Étiquettes

, ,

Les Jeudis éducation

Hier, je vous parlais du nouvel aménagement de la chambre des filles. Bon, il ne faut pas se leurrer, même si elles jouent davantage dans leur chambre depuis (surtout le soir en rentrant de la crèche), ce n’est pas tout le temps le cas. C’est quand même plus sympa de jouer au salon, là où il y a du monde (enfin, Maman, Papa et LeChat quoi !).

Mais la vraie révolution, c’est que désormais, les jouets ont une place attribuée dans la chambre ! Et ça, ça change tout ! Parce qu’elles peuvent amener quelques jouets au salon, tant qu’ils sont rangés dès qu’elles ne s’en servent plus et que le salon retrouve sa vraie fonction de salon (sans jouet donc ! On fait une petite exception pour quelques livres), ça me va !

Depuis quelques mois déjà, j’ai pris l’habitude de leur demander de ranger un minimum : ramasser un livre qui traine ou un jouet qui vient d’être jeté par exemple. Elles n’ont jamais été trop réticentes (même si on sent doucement le début de la phase d’opposition… mais c’est un autre sujet !). Mais aujourd’hui, on entre dans une nouvelle dimension du rangement, avec ses nouvelles règles : les jouets doivent être rangés dans la chambre avant de se coucher.

Elles ont vite intégré la nouvelle place des choses : les livres dans la case du bas de l’étagère, les instruments musicaux dans celle du haut, les megablocks dans la caisse, la « boite à bazar » sous le lit… Et puis à deux, le rangement est rapide, même si elles ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde : l’une veut souvent fermer les caisses alors que l’autre n’a pas fini d’y ranger les jouets !

Aujourd’hui, le fait de ranger est un jeu. En tout cas, c’est la dimension qu’on essaye de lui donner, pour que cela reste un moment agréable, sans crise. Avec un poil de compétition entre les deux quand ça traine un peu trop (qui sera la plus rapide ?). Et pour l’instant, ça fonctionne ! Espérons que ça dure !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ils parlent aussi éducation  :