Celle qui chouine, celle qui tape

Jusque là, je n’ai pas encore trouvé le moyen de me couper en deux sans mourir dans d’atroces souffrances me dédoubler. Quand on a deux enfants, c’est quand même bien dommage.

Au-delà de la simple frustration de ne pas pouvoir se donner à 100% à l’une ou l’autre de mes filles, il y a aujourd’hui leur frustration à elles. Car maintenant, elles se rendent vraiment compte. J’ai l’impression qu’on a passé un cap. Je ne dirais pas qu’elles se jalousent vraiment, mais quand je joue avec l’une, l’autre n’est jamais très loin. En fait, c’est bien simple : quand je joue avec l’une, l’autre fait tout pour attirer mon attention. Et ça a le don de m’agacer.

D’abord parce que leurs comportements sont, du coup, agaçants : Mimine, son truc pour me montrer qu’elle a besoin de moi, c’est de chouiner. Pour tout mais surtout pour rien. Doudouce, elle, elle me tappe. Le plus souvent avec un jouet dans la main (celui avec lequel elle a envie qu’on joue ensemble) et au visage ou sur la tête de préférence (et oui, ça fait mal !).

Et ça m’agace car ça me désarme aussi. Comment leur faire comprendre que je n’approuve pas ces comportements tout en leur montrant que je m’intéresse quand même à elles ? Que ce n’est pas parce que je joue avec l’une que je n’ai pas un oeil sur l’autre ? J’ai essayé de feindre l’indifférence pour ne pas renforcer le comportement non-désiré, mais difficile de rester de marbre face à la douleur (la mienne surtout, merci Doudouce) et leur désarroi ! J’ai essayé d’expliquer, en vain, puisqu’en expliquant à l’une, l’autre vient nous interrompre. Et expliquer aux deux en même temps relève de l’impossible pour le moment.

J’aimerais tant pouvoir leur offrir de vrais moments à elles, en face à face. Mais avec deux jumelles hyper synchro (réveil en même temps, endormissement en même temps), c’est pas franchement gagné !

Je vais essayer pendant le bain ce soir de leur donner un peu plus « de moi ». Puisque quand je leur donne sans l’aide de Chéri, c’est chacune son tour (j’ai trop peur d’en laisser une dans la baignoire pendant que je sèche et habille l’autre) mais je redoute déjà les cris de l’autre, obligée d’attendre seule que son tour vienne. Et donc que notre moment en tête à tête ne soit troublé et abrégé.

Vraiment, avoir des jumelles, c’est pas facile. Même si on se dit qu’un jour, elles sauront s’occuper à deux (à moins que ce ne soit un mythe ?), pour le moment c’est surtout moi qu’elles occupent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Celle qui chouine, celle qui tape

  1. feliemonsters dit :

    c’est pas évident c’est sûr, nos loulous ont le don de nous faire culpabiliser. Je n’ai pas de jumeaux mais 4 monstres et j’ai le même souci avec mon 2 ème garçon qui a 2 ans d’écart avec son frère et qui en est hyper jaloux, alors que mon homme et moi faisons super attention pour qu’il n’aie pas de raison de l’être. Peut-être juste un cap (difficile) à passer ?
    Bon courage en tout cas et à bientôt
    Félie et ses monstres gentils

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s