Une fête amère…

Dimanche, j’aurai du fêter ma première « vraie » Fête des Mères. Parce que l’an dernier, les filles étaient encore trop petites, mon en congé mat’ la tête sous l’eau, bref, c’était pas vraiment le moment.

Cette année par contre, j’avais bon espoir de fêter ça comme il se doit. J’entend par là, de profiter d’une belle journée en famille ! Au fond, je me fiche un peu carrément qu’on m’offre des cadeaux (même si je sais que les filles préparent quelque chose à la crèche si j’en crois les tâches de peinture sur les vêtements ces derniers jours…). Pour moi, cette journée c’était juste l’occasion d’obtenir un peu de reconnaissance. Comme un juste retour des choses.

Que pour une fois dans l’année, pour une journée, je sois vraiment à l’honneur, reconnue à part entière dans mon rôle de maman. Dans ce rôle que j’essaye d’assumer au mieux au quotidien, entre le boulot, le ménage et les enfants. Même si je craque parfois souvent, même si je râle beaucoup, même si tout n’est pas toujours rangé au millimètre près et ne se déroule pas comme je l’aimerais.

Qu’on reconnaisse tout simplement que je suis une maman, mais aussi une cuisinière, un agent d’entretien, une employée, une femme. Et que je ne demande rien d’autre en échange que de l’amour. (Et un peu d’aide parfois).

Ce dimanche, j’avais envie de paresser un peu au lit, d’être réveillée par des câlins et des bisous, d’être chouchoutée. Que pour une fois on s’occupe de moi, comme pour me rendre la pareille. Que l’appartement soit propre et rangé sans que j’ai à râler ou le faire moi-même. Que la sieste des puces soit l’occasion de profiter vraiment parce qu’il n’y aurait rien à faire d’autre. Ni linge à plier, ni vaisselle à laver, ni poussière à aspirer, ni table à débarrasser.

ce dimanche, j’avais envie de célébrer MA fête. Parce que moi aussi j’y ai droit, parce que après tout, j’en ai pas mal chié et je crois que je l’ai quand même mérité ! Sauf que ce dimanche on va fêter la fêtes DES mères chez mes beaux-parents et j’ai l’impression de me faire voler des moments qui auraient du n’être qu’à moi…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Une fête amère…

  1. reb1107 dit :

    Ah les boules ! Je compatissant parce que pour ma belle-mère se prends pour la mère de mes enfants alors fêtait ca avec elle reviendrait à lui fêter sa fête à elle et seulement à elle !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s