Les jumelles et le chat (côté chat)

Parmi nos petites angoisses de parents, il y avait celle du chat. Enfin, de la chatte puisque c’est une femelle. Marley était un peu notre gros bébé jusqu’à l’arrivée des filles. C’est elle qui partageait notre lit, nous réveillait aux aurores pour manger… Bref, on se demande presque pourquoi avoir fait des enfants !

Marley le chat

N’est-il pas mignon, ce gros bébé ?

Mais les enfants sont arrivés, Marley est restée (bien sur ! Il était hors de question de l’abandonner !).

Pendant ma grossesse, elle n’a pas eu l’air particulièrement contrariée ou quoi que ce soit. Au fond, j’avais presque l’impression qu’elle ne réalisait pas. Les seuls signes qu’elle a vraiment montré, c’est la veille de mon accouchement. Elle a été particulièrement pot de colle avec moi, et le matin même, elle grattait à la porte de la  chambre, chose qu’elle n’avait plus fait depuis des semaines. Juste après m’être levée, je perdais les eaux. Coïncidence ?

Quoi qu’il en soit, on se posait la question de sa réaction à l’arrivée des bébés. Pas que ce soir une méchante chatte, mais ça n’est pas la plus patiente du monde. La faute à Chéri qui passe son temps à l’embêter, et à se faire mordre donc. Parce qu’elle mord plus qu’elle ne griffe quand elle est pas contente.

À la naissance des filles, j’ai demandé à Chéri de ramener les manges des filles à la maison, pour l’habituer à leur odeur. Marley à tout de suite adopté ses bouts de tissus en dormant dessus. Angoisse : elle va vouloir dormir sur mes bébés ?!? Puis le retour à la maison s’est fait, l’air de rien. Jamais elle ne s’en est approchée. Je crois qu’en fait ces deux petits êtres lui faisaient plus peur qu’autre chose. Les pleurs par contre n’ont pas eu l’air de la déranger, même pendant ses longues siestes diurnes. Parfois, elle les observait d’un air méfiant, du haut de son arbre à chat. Le seul changement notable dans son comportement, c’est qu’elle était moins câline. Fini les câlins le soir devant la TV. Il faut dire aussi que nos genoux étaient souvent déjà occupés.

Marley le chat

Avant, j’avais le canapé pour moi toute seule…

On s’est dit que ça allait lui passer. Et c’est le cas ! Aujourd’hui, plus de 9 mois après, je crois qu’elle s’est habituée. Elle se laisse même caresser quelques secondes par les filles (qui ont encore du mal à caresser dans tirer ou pincer) et elle vient de nouveau se coucher sur nos genoux dès que la place est libre. Pas de jalousie apparente, pas d’animosité envers les filles. Finalement, je crois qu’elle fera une bonne grande sœur !

Pour lire la réaction des filles, c’est par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Les jumelles et le chat (côté chat)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s