[Les jeudis éducation] S’entraider entre soeurs jumelles

Les Jeudis éducation

Lorsque l’on est parents, je crois que notre plus grand souhait est que nos enfants s’aiment et s’entraident. Et à plus forte raison quand ils sont du même âge ! Car on a tendance à penser que, parce qu’ils sont jumeaux/jumelles, nos enfants s’entendront forcément bien, auront une relation fusionnelle, etc. Mais n’oublions pas que qui dit jumeaux dit aussi compétition. Parce que ces enfants doivent aussi apprendre à trouver leur place dans le couple qu’ils forment et à s’individualiser.

Jusqu’ici, j’ai toujours présenté à mes filles leur gémellité comme une force. Surtout à l’entrée en crèche, où elles étaient les plus petites et avaient tendance à se faire chahuter. Je leur disais donc « vous êtes deux, vous êtes plus fortes ! Si on vous embête, défendez-vous l’une l’autre » (ou quelque chose d’approchant).

Aujourd’hui qu’elles sont les plus grandes de leur groupe (toujours à la crèche), je crois qu’elles ont bien intégré la chose (un peu trop ?) : elles font leur loi sur le toboggan ! Pendant que l’une garde les escaliers, l’autre descend. Et puis elles échangent. Et aucun autre enfant n’a le droit d’approcher sous peine de se faire réprimander d’un « naon » (copyright Doudouce). Elles s’entraident donc pour profiter du toboggan seules.

Avec l’entraide vient aussi l’apprentissage du partage. Pour l’instant, c’est pas tout à fait gagné. Ensemble comme avec les autres enfants. Si elles pensent toujours l’une à l’autre (si je donne quelque chose à l’une, elle va immédiatement réclamer la même chose pour sa soeur), elles ont encore quelques difficultés à partager leurs jouets (ou leur maman). Le plus souvent, quand Mimine joue avec quelque chose, Doudouce vient lui donner (ou plutôt lâcher) autre chose et essaye de lui piquer son jouet. Ce qui tourne le plus souvent en chouinerie, cris, (morsure) et pleurs pour les deux.

Et à côté de ça, il y ses moments magiques où elles s’appellent l’une-l’autre pour faire quelque chose ensemble (déménager le salon par exemple, c’est la grande mode du moment !), où Mimine va chercher les doudous et Doudouce les tototes et qu’elles font l’échange avant la sieste ou le dodo du soir. J’espère bien que cette belle complicité, qui évolue chaque jour, leur permettra de continuer à s’entraider au quotidien, de plus en plus (et moins en dépit des autres tant qu’à faire).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ils parlent aussi éducation  :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s