Le lundi, c’est pourri !

Je sentais que cette journée avait mal commencé.

J’ai eu beaucoup de mal à me lever ce matin, après une nuit hachée de pleurs et de cauchemars (j’ai rêvé que le sol de mon appartement s’effondrait dans le salon et la chambre des filles et que le plafond prenait feu… bref). Un peu dans le pâté, je me suis préparée, j’ai préparé Puce2 et je suis partie prendre mon train. Lire la suite

Publicités

Un jour de congé comme un autre

Ce vendredi 13, j’ai posé ma journée de congé. Parce qu’en ce moment je me sens tellement fatiguée que j’ai besoin de me reposer, de prendre du temps pour moi. C’était sans compter les 1001 tâches ménagères à faire et ma maniaquerie du rangement et de la propreté.

Parce que ça me fatigue de voir du bordel partout où je pose les yeux : un doudou qui traine, une chaise haute pas repliée, du linge sec pas encore étendu… Je sens que ma journée de congé va se transformer en journée ménage/rangement. On est loin de la journée de rêve que j’avais imaginée. Lire la suite

Comment j’ai obtenu des places en crèche

Avant de faire une demande de places en crèche, on a beaucoup réfléchi, Chéri et moi. J’ai fait plein de calculs, des tableaux Excel, des simulations financières pour envisager notre avenir à 4.

Au début, je m’imaginais même arrêter de travailler, prendre un congé parental. Et puis, au bout de quelques mois, j’en avait déjà marre d’être à la maison, je me suis dit que c’était juste pas possible. Avec nos calculs, on s’est rendu compte que si je reprenait le boulot à 80%, on devrait pouvoir s’en sortir financièrement (malgré la perte de revenu conséquente du temps partiel). Lire la suite

Ces moments rien que pour moi

Ils ne sont pas nombreux dans ma vie bien remplie de maman de jumelles, mais j’aime ces petits moments rien qu’à moi… Où je n’ai à m’occuper ni des filles, ni du ménage, ni du linge, ni rien. Juste moi !

J’avais commencé à rédiger cet article il y a quelques jours déjà et je l’avais laissé en suspens, pensant trouver d’autres moments pour étoffer un peu ma liste. Malheureusement, il faut se rendre à l’évidence : il n’y a, pour l’heure, que deux moments qui n’appartiennent qu’à moi…

Lire la suite

[Défi Novembre #2] Mon plus grand rêve

logo-billets-defi-novembre

Et voilà, je savais que ça allait se compliquer ! Parce que dans l’idée, il faut aussi se faire original (mais rester soi-même, c’est important) ! Alors, pour mon plus grand rêve, je pourrais vite tomber dans le gnan-gnan classique : que mes filles soient en bonne santé, heureuses… (c’est vrai hein, je leur souhaite le meilleure du monde !) Mais ! J’ai envie de vous parler d’autre chose. J’ai envie de vous montrer une autre facette de ma personnalité (après tout, c’est aussi le but du jeu, non ?). Lire la suite

Le jour où j’ai remis des chaussures à talons

Je suis une grande fan de chaussures (et de sacs à main, mais ça c’est une autre histoire). Et surtout de chaussures à talons. Parce que j’ai la chance de mesurer moins d’1m60, je peux me permettre pas mal  de choses à ce niveau là (il y a aussi des inconvénients à être petite, mais j’ai décidé d’en faire une chance aujourd’hui !).

Avant ma grossesse, je portais des talons quasiment tous les jours. Des « petits » confortables pour aller bosser (5 à 7cm) et jusqu’à 10cm en soirée. Le week-end, je laissais quand même mes pieds se reposer (les chaussons ) talons n’ont pas encore été inventés, je tiens peut-être un concept ?!). Lire la suite

Reprendre le travail après deux bébés

Même si ma reprise s’est plutôt bien passée (lire ici), ça n’est quand même pas facile tous les jours de reprendre le boulot. Surtout après avoir passé 10 mois à la maison, dont 8 avec mes filles !

J’ai repris le boulot à 80%. C’était un choix au début, puis la crèche fermant le mercredi, j’y étais de toute façon obligée. J’ai donc pris un congé parental à temps partiel, comme on appelle ça. C’est plutôt agréable : 2 jours de travail, un jour de « pause » puis de nouveau 2 jours de boulot avant le week-end. Il suffit de prendre le rythme !

Mais surtout, la reprise du travail à été une véritable délivrance. Lire la suite