Premiers pas à la crèche : la semaine d’adaptation

Après une première semaine de familiarisation à la crèche, on commence cette fois-ci l’adaptation. C’est-à-dire les premiers temps de Mademoiselle J. à la crèche, seule, sans moi.

LUNDI. On commence la semaine en douceur, avec 30 minutes seule. On a choisi le début de l’après-midi, entre le repas et la sieste, car c’est un moment où elle est plutôt éveillée et calme. Je la dépose donc à la crèche, discute un peu avec les éducatrices pour raconter la matinée, lui dis à tout l’heure, et m’en vais. Elle ne pleure pas. J’attends dans la voiture puis suis de retour pile 30 minutes plus tard. Je la retrouve en larmes dans les bras de l’éducatrice. Visiblement, les 15 premières minutes se sont bien passées… puis elle a compris que j’étais partie « pour de bon » et s’est mise à pleurer jusqu’à mon retour. Pour la première fois, j’ai vu de vrais gros sanglots chez mon bébé. De ceux qui durent encore, même une fois les pleurs terminés…

MARDI. On tente à nouveau 30 minutes seules en début d’après-midi. Cette fois, elle pleure dès mon départ. Ça me fait mal au coeur. Elle pleurera ainsi par intermittence jusqu’à mon retour, où elle ne se calmera vraiment qu’une fois dans mes bras. Je sens d’avance que c’est pas gagné cette histoire…

MERCREDI. Pour essayer de changer de rythme, j’emmène Mademoiselle J. le matin cette fois. Elle avait bien aimé le petit bonjour la semaine dernière. Je la récupère ensuite avant sa sieste du matin. Ça s’est pas trop mal passé visiblement. Quelques pleurs, mais une fois à proximité d’un adulte ou dans les bras, elle se calme. C’est déjà ça…

JEUDI. Cette fois, Mademoiselle J. va prendre son premier repas seule à la crèche, le repas du midi. Je devais ensuite la récupérer pour faire la sieste à la maison… sauf qu’elle s’est endormie sur place ! Finalement, elle doit pas s’y sentir si mal. J’avoue que ça me rassure un peu !

VENDREDI. On tente une petite après-midi : 12h-17. Soit le repas, la sieste et le goûter. C’est assez difficile pour moi, car je sais que c’est difficile pour elle. Il y a des hauts et des bas. Souvent, sans prévenir, elle se met à pleurer d’un coup. Et puis ça passe. Et puis ça revient. Heureusement, c’est le week-end et elle va pouvoir faire le plein de Maman !

Une semaine en demi-teinte donc, plutôt compliquée pour Mademoiselle J. Elle qui devait commencer ses journées complètes dès lundi prochain, on va finalement continuer à y aller en douceur, avec des petites journées. En espérant qu’elle arrive à s’y faire et à ne plus pleurer à mon départ et en mon absence…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.