Rééquilibrage capillaire durant le confinement

Nombreux sont celles et ceux (?) qui profitent du confinement pour espacer les shampoings, voire même entamer une cure de sébum. Pour ma part, ça fait maintenant 4 ans que j’espace peu à peu mes shampoings : tous les deux jours au début, puis finalement j’en suis venue à me laver les cheveux tous les trois jours en moyenne (soit 2 à 3 shampoings par semaine).

Il faut dire que je partais de loin ! Durant de trop nombreuses années, je me suis lavé les cheveux tous les jours, seul moyen pour moi de donner du volume à mes cheveux fin… et gras. Car en plus, j’utilisais des produits plein de sulfates et silicones, et plus j’agressais – sans le savoir – mon cuir chevelu, plus il se défendait en produisant du sébum, donc plus mes cheveux étaient gras et plus je les lavais. Le serpent qui se mord la queue.

Peu après avoir changé tous mes produits cosmétiques pour du plus naturel, j’ai donc décidé de prendre sur moi et d’espacer mes shampoings. Ça n’a pas été toujours facile, mais ce fut un véritable soulagement de finalement garder cette sensation cheveux propres plus de 24h au bout de plusieurs semaines (mois) d’efforts. Et puis, avec des enfants, chaque shampoing en mp, c’est autant de temps gagné !

J’avais donc mon petit rythme de croisière shampouinal quand je suis à nouveau tombée enceinte. Et depuis, c’est la cata ! J’ai les cheveux qui graissent à mort, en particulier depuis l’accouchement. Je pensais que ce serait transitoire, le temps que mes hormones cessent de faire la java ! Mais ça va déjà faire 4 mois et je vois bien que ça n’évolue pas. Et la cerise sur le gâteau : les pellicules se sont invitées à la fête.

J’ai pourtant résisté à l’envie de quelques shampoings supplémentaires (de toute façon, j’en avais pas vraiment le temps !), supportant mes cheveux gras entre chaque lavage. En fait, je crois que le confinement et le stress n’aide pas à réguler tout ça. Mes cheveux reflètent assez bien mon état intérieur et c’est vrai qu’en y repensant bien, chaque fois que je suis stressée, j’ai des pellicules !Confinement et cheveux ne font pas bon ménage !

J’ai donc entrepris d’essayer d’assainir mon cuir chevelu en espaçant encore un peu plus mes shampoings jusqu’au déconfinement. Je ne me suis pas lancée pas dans une véritable cure de sébum car bien que ma dernière sortie remonte au 15 mars, la prochaine aura lieu le 20 avril et je ne suis pas prête à aller chez la pédiatre avec les cheveux gras ! Sans compter que je suis persuadée que les cheveux sont de véritables pièges à virus ! Ce sera donc shampoing la veille (dimanche) et en rentrant du rdv.

Pendant les prochaines semaines, je vais donc essayer de tenir le rythme d’un seul shampoing par semaine ! Mon dernier date donc de lundi matin, j’en suis donc à 4 jours sans shampoings, j’ai l’impression d’avoir une friteuse sur le crâne mais je tiens bon ! Vivement dimanche !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.