Je porte mon bébé en écharpe !

Je n’ai jamais vraiment porté mes jumelles. Du moins, pas comme je porte Mademoiselle J. aujourd’hui. A. et C. ont été portées essentiellement en porte-bébé physio, lorsque nous partions en promenade en famille ou par simplicité – par rapport à la poussette double – lors de nos déplacements.

Quelques fois seulement, je les ai portées en écharpe avec un noeud simple appris à la maternité, lorsque l’occasion se présentait. Mademoiselle J., elle, c’est au quotidien qu’elle est portée en écharpe. Parce qu’elle en a besoin. Vraiment. Et moi aussi !

Avoir un bébé qui a tout le temps besoin de contact, ce n’est pas évident tous les jours. Alors, pour continuer à avoir un minimum de liberté la journée, le portage est salvateur ! Avec l’écharpe, elle peut ainsi dormir tout contre moi, et moi continuer à vivre normalement… ou presque. Car c’est vrai que malgré tout, mes mouvements restent un peu limités et elle commence à peser son poids !

Il faut dire qu’elle je la porte dans l’écharpe entre 4 et 6h par jour !

Je la porte pendant que je passe l’aspirateur. Je la porte pendant que j’étends ou plie le linge. Je la porte pendant que je nettoies la table. Je la porte pendant que je mange. Je la porte pendant que je blogue. Je la porte pendant que je cuisine. Et si l’envie est trop pressante, je la porte même en allant aux toilettes !

Avec le portage en écharpe, j’ai d’ailleurs découvert tout un monde que j’ignorais. En participant à un atelier, j’ai ainsi appris qu’il existait différents types d’écharpes, plus ou moins souples, avec des noeuds adaptés à chacunes d’entre elles. J’ai pu les apprendre et tester ce qui me convient le mieux.

A la maison, j’avais déjà deux écharpes : une tricotée et une tissée. Donc une plutôt souple et une rigide. Si au début ma préférence allait à la souplesse, finalement, à la maison, je n’utilise qu’une écharpe tissée. Son tissu rigide permet de la nouer en ne passant qu’une seule couche sur bébé : Mademoiselle J. a ainsi moins chaud ! Et quand je prends la voiture sans vouloir m’encombrer avec la poussette, je noues à l’avance mon écharpe tricotée et je n’ai plus qu’à l’installer une fois arrivée à destination, ce qui est facilité par sa souplesse.

A chaque écharpe son usage ! Et le portage, je ne m’en passe plus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.