Premier trimestre de grossesse : doutes et frustrations

Franchement, je suis contente que ce soit bientôt terminé parce que ce premier trimestre de grossesse, c’est vraiment pas la joie ! Il y a d’abord eu  la frustration. Celle de ne pouvoir partager la bonne nouvelle avec ses proches, ses amis, ses enfants. De ne pas pouvoir en parler, de ne pas pouvoir le montrer non plus car ce ventre est quand même désespérément long à pousser !

Alors on vit ce début de grossesse, un peu hors du temps, à deux, mais sans le vivre vraiment. Parce qu’en fait, on ne sait pas trop ce qu’il peut arriver. Car oui, tout de suite après la frustration, il y  eu a surtout eu la peur, les doutes.

« Et si je faisais une fausse couche ? Si je ne menais pas cette grossesse à terme ? »

La moindre douleur est source de stress. La moindre sensation, un signe forcément négatif. Et la fatigue des premiers mois n’arrange en rien tout ça. Alors on attend. On attend le seuil fatidique des 12 semaines, celui après lequel le risque de fausse-couche chute au point qu’on se sent enfin prête à le crier sur tous les toits (ou presque) : JE SUIS ENCEINTE !

Côté symptômes, fatigue et tiraillements sont mon quotidien. Quelques nausées mais rien de réellement dramatique. Je pense avoir été plutôt chanceuse ! Mais surtout, LE symptôme, celui qui a fait que j’étais quasi sûre d’être enceinte avant même de faire le test, c’est un odorat surdéveloppé ! Parfois pratique, souvent dérangeant (et là, je suis bien contente de ne plus habiter en région parisienne et de ne plus prendre les transports en commun !).

Allez, bientôt le second trimestre et tout cela sera derrière moi !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.