Moi, mère au foyer ? Jamais !

Ça fait bientôt six mois maintenant que je suis « sans activité professionnelle à temps plein ». Et même si j’ai quelques activités extérieures, je passe finalement pas mal de temps à la maison. Aussi, je sais très clairement que je ne pourrais jamais être mère au foyer ! Un peu comme ma certitude de ne jamais devenir assistante maternelle.

Certaines font ce choix, pour d’autres, comme pour moi aujourd’hui, c’est plutôt un « non-choix ». Qui peut avoir des côtés positifs mais qui, très clairement, ne me convient pas. D’abord parce que j’ai encore plus le sentiment que c’est à moi, et à moi seule, qu’incombe l’entretien de la maison. Comme quand je travaillais en fait. Mais avec en plus la culpabilité de râler et de réclamer de l’aide parce que j’y passe plus de temps que les autres. Pourtant, je suis loin d’être celle qui salit le plus ! Et ça me saoule toujours autant d’y consacrer encore plus de temps.

En plus de ça, je suis du genre maniaque ! Ok, ça ne se voit pas quand on voit l’état de la maison en ce moment, mais c’est bien ce qui me désespère. Là où les autres vont passer 1h, mois je vais en mettre 2 pour que tout soit bien nickel. Je ne sais pas faire les choses à moitié. Alors c’est un peu quitte ou double. Et du coup, c’est le serpent qui se mord la queue car lorsque j’y met, j’y passe encore plus de temps ! Et, je l’ai déjà dit, le ménage, le linge, la vaisselle… ça me saoule !

Clairement, je manque aussi de courage. Déposer les enfants à l’école à 8h30, repartir les chercher à 12h. Les ramener pour 14h puis retourner les chercher une dernière fois à 15h40. Très peu pour moi ! Alors parce que j’ai la flemme, et qu’en plus c’est bon pour leur vie sociale, je suis de celles qui restent à la maison mais dont les enfants mangent à la cantine le midi et assistent aux temps périscolaires jusque 16h45. Pas vraiment ce qu’on attend d’une femme au foyer il paraît. Mais bon, la cuisine, c’est comme le reste : ça me saoule ! Au moins, à la cantine, je sais qu’elles ont un plat équilibré tous les midis. Et durant l’heure périscolaire, elles partagent des moments privilégiés avec leurs copains-copines. Et de mon côté, ça me laisse des journées entières pour faire ce que j’ai à faire plutôt que de composer avec des bouts de journées morcelées. Parce qu’entre le ménage et le reste, il m’arrive aussi de travailler, d’étudier, de bloguer… et même de regarder des séries du Netflix ! Et ça, j’ai pas vraiment l’impression que ce soit « un truc de femme au foyer » : prendre du temps pour soi.

Enfin, si je ne suis pas du genre ultra sociable, je suis au fond une grande bavarde. Et quand on est la plupart du temps seule chez soi, c’est pas idéal pour faire la conversation. Peut-être est-ce que c’est renforcé par le fait que venant en plus d’arriver dans la région je n’ai pas encore réellement noué de relations, mais j’en arrive à me parler toute seule. Bon ok, on l’a tous fait. Mais je parle aussi à mon chat. Aux oiseaux dans le jardin. Et aux insectes qui trainent dans la maison. Alors définitivement, la solitude, c’est pas pour moi ! Alors si je vois bien que de nombreuses mères au foyer ne restent pas seules, la plupart du temps, c’est entre elles qu’elles se retrouvent (forcément, les autres, elles bossent !). Et en même temps, je suis pas non plus certaine d’apprécier les « conversations de parents » qui ne tournent qu’autour des enfants.

Bref. Si je comprends que nombreuses sont celles qui s’épanouissent dans cette situation, ou du moins qui en tirent plus de positif, j’ai en ce moment tendance à voir le verre à moitié vide. Vivement que ça s’arrête !

Une réflexion sur “Moi, mère au foyer ? Jamais !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.