La collation de 10h

Dans leur ancienne école, les filles ne prenaient pas de collation. Elles déjeunaient à la cantine à 11h50 puis prenaient le goûter que je leur préparais lors de la récréation de l’après-midi, vers 15h45. Dans leur nouvelle école, c’est un peu différent. Il y a une collation à 10h dans les classes et le goûter a lieu durant la garderie, à partir de 17h. (Bon, puisqu’elles n’y vont pas pour le moment, c’est plutôt goûter à la maison du coup !)

Les collations sont fournies par les parents, qui achètent pour toute la classe, selon les demandes des maitresses : il y a un tableau des collations du jour et chaque parent qui le souhaite s’inscrit et s’engage à apporter la collation concernée : fruit de saison bio, fromage, biscuits, fruits secs, pain d’épices… ou gâteau d’anniversaire ! C’est assez varié. Mais je doute que cela soit vraiment bien pour les enfants.

A la base, cette collation est « pour les enfants qui déjeunent peu ou très tôt« . Rien d’obligatoire donc si certains ne veulent pas manger. Gros LOL : dès qu’il s’agit de bouffe, mes filles ne sont pas les dernières ! Bon, je ne crois pas que ça ait d’impact ni sur leur croissance (enfin, leur poids…), ni sur leur appétit du midi qui reste très bon (parce que oui, elles aiment ce qu’elles mangent à la cantine, même la soupe en entrée !).

Mais quand ce matin une maman a demandé à l’ATSEM s’il était présent lors des repas parce que la courbe de poids de son fils a fait un bond depuis la rentrée (en précisant que c’état un gourmand), je me suis quand même interrogée. Parce que cette collation est une nouveauté dans l’école depuis la rentrée. Et surtout, manger, c’est un moment de partage. Je doute que beaucoup d’enfants se mettent volontairement à l’écart pendant la collation (qui fait quand même super envie en plus de ça !). Et j’imagine donc que oui, cela peut avoir des conséquences néfastes chez certains.

C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux établissements scolaires avec lesquels j’ai été amenée à travailler ont décidé de supprimer la collation du matin : les enfants se contentaient de la collation (souvent) sucrée, mangeaient peu le midi (occasionnant en plus de ça beaucoup de gaspillage alimentaire), puis « se rattrapaient » au goûter (sucré).

Bref, cette histoire me questionnaire : est-ce que cette collation de 10h ne créée pas de déséquilibre alimentaire chez nos petits ? Je veux dire, si le but c’est que les enfants qui arrivent tôt et restent à la garderie le matin n’aient pas le ventre vide toute la matinée, pourquoi ne pas leur donner cette collation à 8h15, juste avant le début de la classe ? Bon, niveau organisation, j’imagine que c’est bien plus simple de faire ça en classe, tranquillement, une fois que tout le monde est là. Mais est-ce que ça ne détourne pas la collation de son but original ?

Comme c’est nouveau pour cette année, on verra le bilan qu’en font les maitresses et les parents en fin d’année… et si le test est renouvelé. En attendant, je ne me fais pas plus de soucis que ça, tant que je ne vois aucun conséquence négative sur les filles.

Et chez vous, comment ça se passe à l’école ? Collation ou non ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.