Pourquoi je ne serai jamais assistante maternelle

Voilà. Dans 4 semaines, je serai sans emploi. Au chômage.

Nombre de femmes, de mamans, dans ma situation s’interrogent sur leur avenir. Une éventuelle reconversion professionnelle. Et nombreuses sont celles qui optent pour cette « idée folle » : devenir assistante maternelle. Ass’ mat’ comme on dit !


C’est vrai qu’en soit, c’est séduisant : bosser à la maison, choisir pour qui on travaille, profiter davantage de ses propres enfants… Sur le papier, ça peut faire rêver. Mais me faire rêver moi, non. Ni en théorie, ni en pratique. Parce que j’aime faire les choses bien. Et je pense que c’est un travail qu’on ne décide pas de faire sur un coup de tête, « parce que ça pourrait être sympa ». Pour moi, comme pour les nombreux métiers de l’aide à la personne, c’est un vrai choix. Presque une vocation. Et c’est pour ça que je ne serais jamais (mais genre JA-MAIS !) assistante maternelle.

D’abord parce que, je l’avoue : j’aime pas vraiment les enfants. À part les miens, forcément ! Ceux des copines, je gère aussi. Mais les gosses des autres, moins j’en vois et mieux je me porte. Et je pense que c’est quand même un préalable pour exercer ce métier (même si ce n’est certainement pas le seul !). Pourtant, les enfants m’aiment plutôt bien eux. A l’école comme à la crèche à l’époque, ils viennent tous me coller et me raconter leur vie ! (Mais POURQUOI ???)

Ensuite, je crois que je suis bien trop maniaque. Alors ok, avoir un intérieur nickel c’est indispensable niveau propreté. Mais quand mon salon se transforme en salle de jeu, je peux pas. Je l’ai assez vécu avec nos filles pour savoir que je ne veux plus ! Alors bon, imaginer gérer au quotidien des enfants qui ont besoin de jouer, d’en mettre partout… c’est au-dessus de mes forces !

Et puis, je ne sais pas, où plutôt je n’aime pas vraiment non plus jouer avec les enfants. Lire des histoires, faire des constructions, de la fausse soupe, jouer à… pendant des heures, très peu pour moi ! Mais je me connais : avec des petits sous ma responsabilité, je me sentirai obligée de jouer avec eux à peu près tout le temps (ce qui correspond à peu près à ma vision de l’enfer !). Parce que dans ma conception du truc, on ne fait pas ass’ mat’ pour laisser les enfants seuls dans un coin toute la journée. Même s’ils sont plusieurs !

Alors dans quelques semaines, j’irai pointer au pôle emploi, en attendant de trouver de quoi m’occuper de nouveau (bon ok, j’ai déjà une petite idée 😉 )… qui ne me donne pas envie de m’enterrer six pieds sous terre trois fois par jour !

(Chères ass’ mat’, vous qui faites ça si bien, je vous aime ❤ )

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi je ne serai jamais assistante maternelle

  1. Aurore dit :

    Je te rejoins à 200%! Mon fils, je l’aime plus que tout au monde (même si mon année de mère au foyer m’a bien écorchée), j’adore quand mes neveux sont là, quand les copains ramènent leurs enfants, et je kiffe absolument travailler avec mes élèves ados. Mais des petits?! Toute la journée chez moi, tous les jours?! Auto-pendaison garantie! Enseigner la maternelle et le primaire, je l’ai fait une année en école internationale, j’en reste traumatisée 5 ans plus tard. Plus JA-MAIS.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.