Un air sain avec le purificateur ioniseur d’air TEQOYA #test

Comme vous le savez peut-être (ou pas), ma Doudouce a des tendances asthmatiques. L’hiver dernier, après trois rhumes qui se sont transformés en bronchites asthmatiformes, la pédiatre a tiré la sonnette d’alarme !

Doudouce a donc été sous traitement (ventoline + flixotide) pendant quasiment 8 mois entre octobre 2015 et mai 2016. Nous avons arrêté au retour des beaux jours et l’été s’est passé sans encombres. Normalement, pour éviter toute nouvelle crise, nous aurions du recommencer le flixotide dès la chute des températures. Sauf que j’avoue que l’idée de recommencer un traitement médicamenteux au long court me tentait moyen. Alors on a fait l’impasse en croisant les doigts ! Sans compter que nous avions l’occasion de tester un purificateur ioniseur d’air TEQOYA.

colis-teqoya-purificateur

Une occasion en or, d’autant plus je sais désormais que je suis moi-même allergique aux chats (dans une moindre mesure – je tolère quand même encore le mien, je comprends juste mieux pourquoi j’ai souvent les yeux et le nez qui grattent) mais surtout aux acariens. Youpi.

purificateur-air-teqoya-orange

J’ai donc commencé par installer le purificateur dans le salon, pour tester, puis, il a trouvé sa place définitive dans les chambre des filles. Le design est plutôt discret (malgré la couleur qui peut ne pas plaire à tous – mais il existe aussi d’autres !) et son format nomade hyper pratique ! A première vue, difficile de deviner qu’il s’agit d’un appareil pour purifier l’air de la maison.

Comment ça marche ?

Ça a été une de mes premières interrogations. J’étais déjà persuadée de l’utilité des purificateurs d’air, mais pour être convaincue de leur efficacité, j’avais besoin de comprendre le mode de fonctionnement. Je vous propose donc de visionner cette courte vidéo qui m’a bien éclairée sur le sujet ! On ne peut faire plus simple !

Et du coup, est-ce que ça marche ?

Et bien, depuis la rentrée, rien à déclarer ! Doudouce a bien sur quelques rhumes bien sur (faudrait pas trop en demander !), mais aucun n’a dégénéré ! Aucun sifflement des poumons, aucune trace, même infime d’asthme, rien ! De là à y voir un lien de cause à effet, j’ai envie de dire oui !

Dès les premiers jours, j’ai comme senti que l’air qu’on respirait dans leur chambre était meilleur. Difficile à expliquer, mais c’était une réelle sensation de mieux-être. Nous venions d’échanger nos deux chambres (les filles ont récupéré la notre, la « grande » de 11m2 et nous avons migré dans leur petit chambre de 9m2) et le mouvement des meubles avait bien remué l’atmosphère et libéré pas mal de poussière. Nous, et surtout PapaPouce d’ailleurs, toussions régulièrement en couchant les filles le soir. Une fois le purificateur installé, plus de toux ! Pour tester, je l’ai ensuite mis 3 nuits dans notre chambre car, dormant en plus côté mur, j’avais l’impression d’étouffer un peu. En quelques jours, cette sensation a disparue et le purificateur a de son côté, à la demande de PapaPouce, retrouvé sa place dans la chambre des filles, sa toux étant revenue depuis que je l’avais enlevé.

Alors, est-ce que ça marche vraiment ? Scientifiquement parlant, difficile à dire. Il manquerait un petit indicateur de la qualité de l’air sur l’appareil (mais mon petit doigt me dit que c’est à l’étude !) mais pour le ressenti, je valide complètement ! Je sais aujourd’hui que la qualité de l’air est plutôt très bonne chez moi (en termes de COV : autour de 500 ppm en moyenne, avec quelques pics à 1000-12000 le matin et le soir dans mon salon*) mais c’est vrai je n’ai pas tellement de comparaison avec avant.

Quoi qu’il en soit, j’ai beaucoup apprécié le fait que ce purificateur soit hyper silencieux : on l’oublie complètement ! La diode témoin de marche est elle aussi hyper discrète ! Moi qui suis gênée par la moindre lumière pour dormir (comme la veille d’une TV par exemple ou la lumière du salon qui filtre sous les portes du vestibule + de la chambre), là, ça ne m’a pas du tout dérangée. Et visiblement, ça ne gêne pas les filles non plus, qui continuent à nous offrir régulièrement de belles grasses matinées le week-end !

 purificateur-teqoya teqoya-air-pur

Ajout du 30 décembre 2016 :

Voici l’état de mon meuble sur lequel j’avais posé le purificateur. Vous pouvez donc constater par vous-même la belle pellicule de particules polluantes chargées en ions négatifs qui s’est déposée tout autour.

trace-purifcateur trace-purifcateur-teqoya

Rendez-vous sur Hellocoton !

* COV = composés organiques volatiles (comme le benzène ou le formaldéhyde). Mesures réalisées par ma caméra connectée Withings Home reçue à Noël.

Publicités

2 réflexions sur “Un air sain avec le purificateur ioniseur d’air TEQOYA #test

  1. Aurelie dit :

    Hello. Merci pour ton retour. Tu penses que teqiya va sortir un nouveau modèle(avec qualité de l’air) ou tu as des infos officielles.
    Merci pour ta réponse.
    Aurelie

    J'aime

  2. aa jj dit :

    Toujours pareil , sans essais comparatifs ni démonstration scientifique indépendante et vu le prix à plus de 400 euros pour le petit modèle , moi je m’abstiens !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s