Dans trois mois j’aurais trente ans

Trente ans. Dans trois mois j’aurais trente ans. Un véritable cap. L’âge auquel on est forcément un adulte. La fin de l’insouciance. Voilà ce que beaucoup se disent. Et ça leur fait peur. Et ils ont les boules. Mince, trente ans quoi !

Sauf que moi, la perspective d’avoir trente ans me laisse en fait indifférente. Je crois que je ne réalise pas vraiment. Je crois que je suis une « vraie » adulte depuis longtemps déjà. Ou alors je n’en serais jamais vraiment une. Au fond, dans ma tête, j’ai toujours 23 ans. Je viens de finir mes études et d’entrer dans la vie active. Voilà telle que je me vois.

Dans trois mois, j’aurais 23 ans depuis 7 ans.

Dans trois mois, je serais toujours la même. Peut-être un peu moins fatiguée grâce aux vacances. Peut-être un peu plus à l’écoute de mes filles après la fin de mon temps partiel. Peut-être un peu plus patiente. Peut-être meilleure. Ou peut-être pas.

On en reparlera dans trois mois, quand vous me demanderez « alors, ça fait quoi d’avoir trente ans ? » Et à ce moment là, je saurais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s