Maman, j’ai peur !

La semaine dernière, en rentrant de la crèche, les filles m’ont fait une crise pour que je les porte. Surtout Doudouce en fait. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé. 6 mois en fait. D’ailleurs, c’était passé comme c’est venu, sans que je comprenne pourquoi.

Mais cette fois, c’était différent.

La première fois, j’ai mis ça sur le coup de la fatigue. On rentrait de la fête de la crèche où mes petits indiennes avaient passé 2h à faire du cheval de bois et à jouer avec de la paille (le thème de la fête : Far West !). Mais le lendemain, rebelotte. Et là, j’ai bien vu que Doudouce fermait les yeux, s’agrippait à moi, ne voulait plus avancer. Ce soir là, il y avait beaucoup d’enfants dehors. C’était bruyant, il y avait beaucoup d’agitation. Il faut dire aussi que l’un d’entre eux a failli la renverser avec son vélo il y a quelques semaines. J’ai cru que c’était ça. Je lui ai demandé si elle avait peur. Elle ma répondu que oui. J’ai cru avoir trouvé le fin mot de l’histoire. Je l’ai donc rassurée, elle avançait les yeux fermés, son doudou collé au visage et elle-même collée à ma jambe, mon bras autour de ses épaules. C’était visiblement un moment pénible pour elle.

Le soir, j’ai quand même demandé à mon mari s’il s’était pas passé un truc sur le chemin de la crèche, comme c’est lui qui les emmène le matin. Et là, il me dit que si. Qu’il y a une affiche pour le cirque sur le chemin. Une affiche avec un clown. Un putain de clown qui terrorise ma fille tous les matins et tous les soirs. Et moi, j’avais rien remarqué ! L’affiche a depuis disparu pendant le week-end et c’est tant mieux. Nos trajets pour la crèche sont de nouveau sereins.

Mais voilà, en y réfléchissant, j’ai bien l’impression qu’on est entrés dans une nouvelle phase. Pour l’instant, c’est surtout Doudouce qui a peur. Des clowns donc. Du loup. Du lion. Dans une moindre mesure des araignées et autres bestioles (mais pas toutes !). Mimine me semble plus indifférente à tout ça. On essaye de dédramatiser la situation avec des comptines comme « promenons-nous dans les bois » par exemple, mais si l’une chante et danse volontiers, l’autre nous fait bien comprendre que le loup lui fait peur. Pourtant, on n’a jamais lu d’histoire de loups (peut-être à la crèche ?!). Idem pour la comptinette du lion (si vous voyez pas de quoi je parle, c’est par là !). Les autres passent nickel mais dès que celle-là commence, elle se met à chouiner et cherche à fuir.

Bref, des peurs qu’un adulte peut trouver injustifiées mais qui sont normales pour le développement d’un enfant. Sauf que je ne sais pas trop comment les gérer. A part rassurer avec des paroles (« je suis là, je te protège, le lion habite dans la jungle, le loup dans la forêt, ils ne peuvent pas entrer dans la maison« ) et câliner, je ne sais pas quoi faire de plus. Je crains aussi un peu quand la deuxième s’y mettra aussi. C’est toujours plus difficile de gérer deux bébés qu’un seul. Surtout dans ce genre de situation où on ne peut pas raisonner un enfant. Et puis, souvent, ce genre de truc, ça va crescendo… Je ne sais pas trop à quoi m’attendre.

Vous avez déjà connu ça ? Comment ça s’est passé ? Ça a duré longtemps ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Maman, j’ai peur !

  1. Molly Bee dit :

    Nullipart de mon état, je ne peux parler que de mon propre cas d’enfant flippée de la vie.
    Enfant, le fils de ma nounou a eu la bonne idée de nous montrer des films d’horreur, type massacre à la tronçonneuse, Chucky et j’en passe. J’en ai développé une peur bleue des poupées de ventriloque. Encore aujourd’hui, j’ai le cœur qui s’emballe dès que mon regard tombe sur ce genre de chose. Une phobie quoi.

    Avant, j’avais peur des clowns aussi. Maintenant ça va mieux (sauf quand je tombe sur Ça.). Je n’aime toujours pas ça, mais je ne me mets plus à hurler. Je n’ai pas souvenir que mes parents aient fait quoi que ce soit pour que ça passe… A part éviter de m’emmener au cirque (:

    Et puis j’ai eu peur du loup au fond du couloir (Quand on sait que ma chambre était au fond du couloir, c’était fort pratique). Mais j’ai fini par comprendre que non, y’avait rien, que c’était juste pour m’embêter que ma sœur et mon père me chantaient cette comptine.

    Un peu plus grande, en CE1, j’ai eu peur qu’il arrive quelque chose à ma maman, pendant la nuit. Je ne pouvais dormir que près d’elle. Ça a duré quelque chose comme 1 mois et demi, et du jour au lendemain ça a été réglé. On n’a jamais compris ce qui c’était passé dans ma tête.

    Pour conclure, ben, tout ça, ça va pas t’aider beaucoup en fait… Mais dis toi que finalement, je dirai qu’avoir peur est assez normal, et que ça finira par passer quand elle l’aura surmonté. Ça prendra peut être un peu de temps… Patience et courage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s