Déjouez les pièges des recruteurs [Editions Eyrolles]

J’aurais adoré commencer cet article par une bonne nouvelle. J’aurais adoré vous annoncer que j’ai enfin quitté mon travail actuel pour le boulot de mes rêves. Mais non. Pourtant, tout s’était extrêmement bien passé. J’étais hyper bien préparée. Jamais je crois que je n’avais autant bossé un entretien d’embauche d’ailleurs. D’après la RH, j’avais même toutes les qualités requises, l’expérience, les compétences.

Mais je ne suis pas titulaire de la fonction publique. Voilà pourquoi un autre candidat m’a été préféré. Ni plus ni moins. C’est le jeu.

Mais maintenant, je sais que je suis prête pour la prochaine fois ! Et tout ça, c’est grâce à ce livre : Déjouer les pièges des recruteurs de Christel De Foucault, paru aux Editions Eyrolles en mars dernier.

  couverture-déjouez pieges recruteurs

Vous le savez, j’adore ce genre d’ouvrages guides. Et j’adore aussi les Editions Eyrolles d’ailleurs ! Et il faut dire que là, dans mon contexte professionnel actuel, ce livre tombait à pic ! Comme toujours, il est très bien construit avec un sommaire qui permet d’avancer progressivement tout comme d’aller directement au chapitre qui nous intéresse.

Pour ma part, j’ai sauté l’étape 1 « préparez-vous psychologiquement« , car ça, y’avait aucun soucis. J’ai par contre lu avec beaucoup d’attention l’étape 2 « préparez vos outils » et notamment « le pitch« . Ça m’a vraiment aidé à construire mon discours de présentation, qui a du coup fait une forte impression lors de mon dernier entretien. Il faut dire que j’avais l’habitude de commencer par le classique « je m’appelle Claire, j’ai 29 ans… ». Tout ce qu’il vaut mieux éviter si j’en crois le conseil #20 du livre :

Quand les recruteurs demandent aux candidats de se présenter, s’ils ne se sont pas préparés avant, ils commencent, dans la plupart des cas, de la même manière : Je m’appelle Pierre Dupont, j’ai 50 ans et 3 enfants. A priori, votre nom n’est pas une donnée essentielle à ce stade car le recruteur le connait déjà ; votre âge (…) n’est pas une compétence et peut même constituer un handicap ; et ne parlons même pas de vos enfants, surtout si vous êtes une femme…

Bref, j’avais tout faux quoi ! A partir de là, j’ai su qu’il fallait que je travaille ! Alors j’ai suivi avidement les conseils donnés et adapté mon discours, de manière à le rendre percutant ! Pari réussi !

J’ai lu le reste de manière davantage aléatoire, selon ce qui m’inspirait ou les points sur lesquels je me sentais un peu faible. Je suis aussi très friande des petites anecdotes qui viennent illustrer la plupart des conseils apportés. Des témoignages parfois drôles qui font mouche ! Bien pratique aussi les points essentiels résumés en fin d’étape !

interieur-pieges-recruteurs2

Je suis vraiment ravie d’avoir eu l’occasion de découvrir cet ouvrage, qui m’a été franchement bien plus utile que je ne l’aurais cru ! Je vous invite d’ailleurs à lire l’interview de l’auteur, Christel De Foucault, elle-même ex-recruteuse et aujourdh’ui consultante RH.

Et puis, maintenant que je suis au taquet, j’espère bien que la prochaine fois sera la bonne pour moi !

RÉFÉRENCES

Déjouez les pièges des recruteurs
Christel De Foucault
Editions Eyrolles
18,00€

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Déjouez les pièges des recruteurs [Editions Eyrolles]

  1. de foucault dit :

    Bonjour Claire, je suis Christel de Foucault, l’auteure de « Déjouez les pièges des recruteurs » et je viens de découvrir votre très gentil article sur mon petit guide qui m’a beaucoup touchée. J’espère vraiment qu’il va vous aider à retrouver le travail de vos rêves et je reste à votre disposition comme à celle de vos lecteurs si vous souhaitez échanger sur les bonnes pratiques du recrutement ou si vous avez tout simplement besoin de conseils. Bonne chance à vous dans vos démarches de recherche ! Christel.

    J'aime

  2. tittounett dit :

    Tu me donnes envie de lire ce livre. Je garde le travail à la maison que j’ai jusqu’à la scolarisation des jumeaux et ensuite je repartirais à la recherche d’un poste « normal » en dehors de chez moi (parce que mon taf actuel IL ME SOULE !!!).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s