Tu bosses pas le mercredi ?

Il parait qu’être mère au foyer n’est pas un métier. Je n’ai même pas envie de débattre sur le sujet. Tout ce que je sais, c’est que c’est énormément de boulot ! Chaque mercredi, je touche à peine du doigt ce que vivent ces femmes tous les jours de la semaine. Et je peux vous dire que je suis bien contente de bosser le reste de la semaine.

Contrairement aux idées reçues, être en congé parental à temps partiel, ce n’est pas de tout repos. Encore récemment, dans mon entourage, certains croyaient que je m’octroyait un jour pour moi, pour le plaisir, que mes filles étaient à la crèche et moi à la maison, tranquillou, à me tourner les pouces. Ceux là sont bien loin du compte. La crèche le mercredi, c’est la maison (en moins bien équipée !).

Chaque matin, je me lève et je commence par m’occuper de mes filles. En priorité. En général, je n’ai pas la force de me lever avant elles car je sais que les quelques minutes de sommeil ainsi gagnées me seront précieuses pour garder mon calme et ma patience. Je me lève donc, je les change et je leur prépare leur petit-déjeuner. Le rituel, c’est un biberon devant un épisode de Peppa Pig. Ce qui me laisse juste le temps d’avaler un café et d’échanger mon pyjama contre une tenue d’intérieur (comprenez une tenue autre qu’un pyjama, mais que je ne porterais surement pas pour aller sortir !). Parfois même j’ai assez de temps pour me passer de l’eau sur le visage. Mais pas toujours. Je n’ai pas toujours le temps de m’habiller non plus ni même de boire mon café.

Puis, le petit-déjeuner fini, la matinée s’enchaine. J’essaye de les occuper comme je peux. Pas évident car elles se lassent rapidement et se dispersent. Surtout à deux. Elles veulent faire mille choses à la fois et elles veulent les faire ensemble. L’une veut jouer à la pêche, l’autre veut dessiner. Mais jamais sans ma soeur ! Alors elles passent du coq à l’âne et moi je jongle entre tout ça ! J’essaye de profiter de quelques instants de répit pour ranger un peu entre deux jeux.

Arrive l’heure du déjeuner. Moment critique. Pendant que je suis à la cuisine, quand elles ne sont pas dans mes pattes, elles imaginent toujours une nouvelle bêtise à faire. Aujourd’hui, elles ont cassé le joli cache-pot blanc qu’on nous avait offert à notre mariage. Le temps d’intervenir, de les faire ramasser et nettoyer sans qu’elles ne se blessent, l’omelette avait commencé à brûler. Forcément. Je leur ai demandé de ne pas bouger du canapé le temps que je finisse. Puis je me suis retournée et elles étaient en train d’embêter le chat. J’ai capitulé et laissé le chat se débrouiller pendant que je terminais.

Généralement, les repas se passent plutôt bien. Elles mangent assez facilement et en relative autonomie. De toute façon, elle sont dans la phase « c’est moi qui fait », alors je les laisse faire. Si on exclut les moments où elles s’amusent à renverser leur verre d’eau et patouiller dedans (bonus du jour : renverser son assiette par terre par la même occasion), ce serait un temps parfait. Si je pouvais manger en même temps qu’elles, ce serait bien aussi mais ça, c’est uniquement les jours où elles ne sont pas trop déchaînées. Rare donc.

Pendant qu’elles terminent, je débarrasse la table et passe un coup d’aspirateur. J’en profite : elles sont attachées à leurs réhausseurs alors c’est l’occasion rêvée ! Puis arrive l’heure salvatrice de la sieste. Le moment de calme tant espéré. Celui où je vais enfin pouvoir me poser. Après avoir plié et rangé le linge propre, étendu le linge mouillé, lancé une nouvelle machine, fini de ranger la cuisine et passé la serpillère. En ce moment, j’ai quand même un peu de chance : avec la varicelle, elles dorment un peu plus ce qui me laisse le temps de bloguer ! Mais la plupart du temps, elles se réveillent pile au moment où je décide de me doucher ou encore de manger (il est alors environ 15h30 et je vous rappelle que depuis mon réveil je n’ai avalé qu’un café et parfois un morceau de fromage en guise de déjeuner).

L’après-midi, ça passe plus vite que le matin ! Le temps de se réveiller en douceur en faisant un câlin, de changer les couches, de les rhabiller et prendre le goûter (que je fais volontairement durer un peu comme ça, je peux aussi prendre un thé pendant ce temps) il ne reste plus qu’une ou deux heures avant le bain. Alors on fait des jeux calmes, on lit des livres… Elles font de nouvelles bêtises, je me fâche, on se réconcilie, on se fait des bisous. Et tout ça s’enchaîne non-stop.

Puis, c’est l’heure du bain. Seule, je n’ai pas encore trouvée de façon optimale de faire. Chacune son tour, c’est trop long et intenable pour celle qui doit patienter. Alors c’est toutes les deux en même temps dans les anneaux de bain. 10 minutes top chrono ! Et pendant que je sèche et met la première en pyjama, l’autre patiente (plus ou moins patiemment) en jouant dans l’eau. Puis je sèche et j’habille la deuxième, en empêchant la première d’aller glisser dans la salle de bain alors transformée en pataugeoire !

Et pour finir la journée, tout le monde sur le canapé (doudous compris !) devant la TV (Peppa Pig pour changer), pendant que j’éponge la salle de bain, rince la baignoire et prépare le dîner, les yeux rivés sur l’horloge attendant que Papa Pouce rentre. ne reste plus qu’à les faire manger et les coucher. Quand Papa est là, tout est plus simple. Les couchers sont doux et sans encombres. La journée est enfin terminée et je n’ai plus qu’une seule envie : mon lit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions sur “Tu bosses pas le mercredi ?

  1. Fanny dit :

    Ah mon boulot ils osent me dire « repose toi bien » quand je pars le mardi soir.
    J’adore l’ironie de la chose.
    Ils peuvent pas comprendre ce sont des petits jeunes trentenaires et sans enfant…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s