Voyager avec des jumeaux ou plus #2 : le train

Pour ce second de article de ma série « voyager pratique avec des jumeaux ou plus« , je vais vous livrer mes astuces concernant les voyage en train.

Plus rapide que la voiture, c’est aussi une toute autre organisation à prévoir quand on a deux bébés (ou plus !).

Pour ma part, j’ai pris le train avec les jumelles à différents moments (quand elles étaient tous bébé, âgées de 1an, à leur 18 mois…) et voici donc mes conseils, toujours basés sur mon expérience personnelle (mes trajets en trains avec les filles ont toujours duré au moins 3h) :

Acheter des places assises pour les bébés.
En TGV, pour les enfants de moins de 3 ans vous avez le choix : soit vous optez pour la gratuité et bébé voyagera sur vos genoux, soit vous préférez qu’il ait sa propre place assise (au modeste tarif de 9€). Pour ma part, j’ai chaque fois pris une place assise pour chacune. Même si petites elles ne s’en servaient pas, ça a toujours été utile pour caser mon sac à main, le sac à langer, un sac à dos… Bref, on lui trouve toujours une utilité à cette « place libre ». Er puis, avec deux adultes et deux bébés, leur prendre une place chacun, ça permet d’avoir un « carré » (vous savez, ces places qu’on veut à tout prix éviter quand on voyage seul ou en couple et qui deviennent une denrée rare quand on y accéder avec ses enfants).
Dès le début du la marche : En général, ça coïncide avec une période où les enfants ont besoin d’un peu plus d’autonomie et de liberté. Avec sa place à lui, il pourra aussi s’occuper tout seul de son côté, comme un grand ! Et s’ils sont en face où à côté, ils pourront même s’occuper à deux ! Et puis, franchement, voyager avec un enfant de 2 à 3 ans sur les genoux, c’est quand même pas hyper confortable !

Opter pour la première classe.
Il y aura toujours une ou deux personnes mal intentionnées pour râler parce que « la première classe c’est pas fait pour les enfants !« , sauf qu’avec un bébé, on est quand même plus à l’aise en première avec ses sièges plus grands. Alors, oui, c’est plus cher (mais pas toujours et parfois d’à peine quelques euros !) mais l’espace est un luxe qu’on peut se permettre quand on a des jumeaux (surtout si vous êtes des warriors et choisissez de faire voyager vos bébés sur vos genoux !).
Dès le début du la marche : A éviter si vous un bébé du genre asticot qui ne tient pas en place ou dès que bébé manifeste son envie de bouger et marcher. Car, c’est vrai, en première classe, on a aspire quand même à davantage de tranquillité alors si vous vous levez toutes les 3 minutes pour parcourir les allées du TGV en marchant, vous risquez d’en agacer plus d’un… et ça se comprend !

Privilégier le porte-bébé.
Même si vous emportez votre poussette, le porte-bébé est à mon sens un indispensable. Il permet de caler bébé contre soi et ainsi confortablement installé, il aura davantage tendance à s’endormir. C’est surtout vrai s’il est petit mais, même à 19 mois, c’est ce que nous avons fait cet été.
Dès le début du la marche : le conseil est toujours valable ! J’ai toujours trouvé que mes filles dormaient mieux calées contre-moi dans le porte-bébé en position ventrale qu’allongées dans mes bras. En plus, ça permet de garder un minimum de liberté de mouvement ! Mais à chacun d’adapter selon son enfant… Certains préfèreront peut-être dormir allongés sur le siège.

Acheter une carte de réduction.
Honnêtement, c’est vite rentabilisé ! Chez nous, on a opté pour la carte Enfant + qui permet à l’enfant d’avoir sa propre place assise gratuitement et à 4 accompagnateurs adultes de profiter de réductions ! Super pratique quand on prend le train avec de la famille ! Et du coup, pour avoir 2 places assises pour les jumeaux, il n’en reste qu’une à payer ! Et on peut aussi tenter les 3 places pour 4 (si on est en première, un siège pour 2 bébés, ça peut passer !).

Partir à deux.
Quand on voyage, on n’a pas toujours la possibilité de partir à deux parents. Pourtant, avec deux bébés, ça simplifie grandement les choses : chacun le sien ! On se retrouve donc dans le rôle de parent solo mais avec un singleton, et pour des parents de jumeaux, c’est les doigts dans le nez que ça se gère !

Retrouvez les astuces pour voyager avec des jumeaux et plus chez les autres membres de la #TeamMultiples :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s