Papa au foyer d’un jour

Aujourd’hui, grève des fonctionnaires oblige, la municipalité a décidé de fermer toutes les crèches de la ville par manque de personnel. N’ayant plus de jour de congé ni RTT, c’est Chéri qui s’y est collé (pour une fois !).

Il a donc pu expérimenter une journée « papa au foyer« . Moi, j’avais hâte de savoir comment ça allait se passer ! J’avais surtout hâte qu’il reconnaisse qu’une journée à la maison, c’est pas de tout repos !

En prévision, j’avais préparé hier le repas de midi des filles, lui avait donné l’adresse de notre « coin à canards » pour une balade et quelques rappels sur leurs horaires de sieste/repas/jeux habituels. Juste au cas où (oui, je suis un peu « control freak » sur les bords !).

Pendant la journée, je lui ai envoyé quelques SMS (trois !) pour savoir si ça allait, SMS auxquels la réponse a été chaque fois la même « oui ». Court, concis. Mais pas vraiment précis. Il faut dire que le SMS, c’est pas vraiment son truc. D’ailleurs, quand c’est lui qui bosse et moi qui suis à la maison le mercredi, il ne m’en envoie que trèèèès rarement pour savoir si tout se passe bien !

Quand je suis partie du boulot, je lui ai passé un petit coup de fil pour savoir s’ils étaient sortis. Non, malgré le grand soleil dehors ! J’ai compris pourquoi en arrivant ! Pas de bruit dans le couloir de l’immeuble, les filles étaient en train de dormir et l’homme, en pyjama sur le canapé, devant la TV. Royal !

Des jouets éparpillés un peu partout sur le sol, de la vaisselle sale dans l’évier et de la vaisselle propre dans le lave-vaisselle (que j’avais mis à tourner la nuit, donc propre ). Le linge propre et sec toujours étendu (par mes soins, la veille). Des miettes sur la table, des miettes sur le sol. Pas d’illusion donc : Chéri n’est pas une fée du logis. A croire que pour lui, « garder les filles » se résume à « garder les filles », tâches annexes ne concernant pas directement les filles exclues. Si ça avait été moi à la maison, tout ça aurait été fait ! Et ça m’aurait surtout évité d’avoir à le faire ce soir, après ma journée de boulot (en plus du repas du soir !).

Bref, papa au foyer mais pas papa débordé ! Pas sur du coup que l’expérience lui ai permis de réaliser que non, le mercredi ne me sert pas à me reposer !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s