[Les jeudis éducation] Soyons positifs !

« Quoi ? Elles ne marchent pas encore ? Mais c’est des fainéantes ! » 

Quel parent n’a pas déjà entendu cette phrase (ou sa variante « mais elles sont en retard ») ?

De la part de la famille, d’amis proches, de voisins (ou même d’inconnus !) qui eux ont tous un exemple dans leur entourage d’un enfant particulièrement exceptionnel qui a marché tôt / parlé tôt / tout fait plus tôt que tes enfants à toi.

Même si ce n’est pas dit avec une mauvaise intention, ce genre de remarque me choque toujours profondément. Me blesse parfois même. Parce que, dans le fond, ça laisse à penser que mes enfants ne sont pas normales.

Pourtant, il est scientifiquement (je crois ?) reconnu que le développement d’un enfant n’est pas linéaire et surtout, dépend de l’enfant. Que chacun avance à son rythme. On dirait que certains pensent encore qu’il y a « un âge où ». Un âge où l’enfant doit savoir se retourner. Un âge où l’enfant doit faire ses nuits. Un âge où l’enfant doit savoir s’asseoir. Un âge où l’enfant doit savoir marcher. Un âge où l’enfant doit savoir parler. Un âge où l’enfant doit savoir obéir. Un âge où l’enfant doit aller à l’école. Un âge où l’enfant doit avoir son bac (tant qu’à faire !).

A 13 mois et demi, mes filles commencent tout juste à se mettre debout seules, ne maitrisent pas complètement le 4 pattes (ça va beaucoup plus vite en rampant) et ne babillent que quelques mots (papa, maman, attends, regarde, tiens, donne, caca et Twin1 appelle sa soeur par son surnom). Elles n’avancent pas au même rythme. Elles sont « décalées » : l’une est davantage axée sur le moteur, l’autre sur le langage. Et pourtant, ce sont toutes les deux deux bébés (presque petites filles) en pleine forme, épanouies, qui grandissent et grossissent bien, à leur rythme.

J’ai tendance à penser qu’elles marcheront quand elles se sentiront prêtes (même si j’avoue que je suis un peu pressée de me passer de ma poussette pour les petits déplacements du quotidien). Et plutôt que de les traiter de fainéantes, j’encourage leurs moindres progrès. Même minimes !

Je crois que c’est une façon positive de voir les choses. Je crois qu’on arrive mieux à aider ses enfants à avancer dans la bonne voie en valorisant leurs efforts plutôt qu’en leur reprochant leurs faiblesses. J’ai longtemps cru que c’était une question de génération. Que nos grands-parents, nos parents, étaient des adeptes du « coup de pied au cul » pour pousser les enfants à avancer, mais je crois maintenant que c’est surtout une question d’état d’esprit.

Quand un adulte dis à un enfant qu’il aime « mais t’es nul, si tu continues comme ça tu ne vas jamais y arriver !« , il s’attends probablement à provoquer une réaction du type « ok, je vais me bouger et te prouver que tu as tort« . Sauf que ce genre de réponse implique un degré de maturité qu’on acquiert que tard. En attendant, ça donne à l’enfant une image de lui-même dégradée, diminuée. Et un enfant qui n’a pas confiance en lui n’est pas un enfant qui pourra s’épanouir et grandir dans de bonnes conditions.

C’est pourquoi je préfère dire « tu n’y arrives pas encore mais ça viendra, en attendant, j’ai vu que tu savais faire ça et c’est super ! ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les autres participants ont traité les sujets suivants :

Publicités

4 réflexions sur “[Les jeudis éducation] Soyons positifs !

  1. Valérie de WonderMômes dit :

    Mes enfants ont marché entre 15 et 18 mois alors imagine le nombre de fois où j’ai entendu ça ?! ma fille a marché à 18 mois, pourtant à présent, elle s’habille entièrement seule, m’aide dans la maison (mes fils aussi), a toujours été très dégourdi dans les jeux mais elle ne se faisait pas confiance sur ce sujet et sur lui seul. Arrêtons les généralités à 2 balles !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s