La place du père dans l’allaitement

En regardant ce week-end un énième épisode de Baby Boom, il y a une séquence qui m’a marquée. Qui m’a fait m’interroger et réfléchir.

C’est une femme qui va accoucher (le scoop lol !) et qui ne souhaite pas allaiter. La sage-femme qui la suit pendant son travail lui demande tout de même si elle souhaite proposer une tétée de bienvenue à son bébé, en lui expliquant que c’est quelque chose qu’ils proposent systématiquement aux mères qui ne veulent pas allaiter.

Dans un premier temps, j’ai été un peu choquée. Parce que si une femme ne souhaite pas allaiter, pourquoi le lui proposer quand même ? Même si ça part d’un bon sentiment, je trouve que c’est quand même remettre en question le choix initial de cette femme, comme s’il était mauvais. Je suis plutôt pour l’allaitement à la base, mais je suis surtout pour qu’on respecte le choix des mamans. Ça fait écho chez moi à tous ces témoignages que j’ai pu lire ou entendre de femmes qui ne souhaitaient pas allaiter et à qui les personnels soignants des maternité ont fait comprendre que c’était « mal ».

Moi, voulant allaiter, je n’ai pas été confrontée à ça. J’ai au contraire été très soutenue dans ma démarche, même si au final ça n’a pas vraiment fonctionne comme espéré. Mais qu’en serait-il si je n’avais pas souhaité allaiter ? M’aurait-on forcée, dénigrée ? Je me rappelle que le meilleur conseil que m’ai donné la conseillère en lactation c’était de ne pas persévérer si cela devenait trop contraignant, que mes enfants n’en seraient pas moins en bonne santé. Quand j’ai senti que je ne pouvais plus, j’ai donc arrêté mes tentatives de mise au sein, arrêté de tirer mon lait et voilà. Je me sentais un peu coupable mais quand même soutenue dans ma démarche. Pourquoi les soignants ne sont-ils pas tous ainsi ?

Un autre point qui m’a choquée dans cet épisode, c’est que, au fond, allaiter, la mère en avait bien envie. À la demande sur la tétée de bienvenue elle a répondu oui. Son mari, lui, a tiré la tronche. En fait, c’était lui qui ne voulait pas que sa femme allaite. Pour des raisons toutes simples : il adore donner le biberon et ne veux pas être « privé » d’alimenter son enfant. Et c’est ce qui s’était passé avec leur premier enfant, sa femme n’avait pas allaité.

Ma première réaction face à cette femme finalement brimée fut de me dire « mais de quel droit il lui interdit d’allaiter ? C’est son corps, c’est à elle de choisir ! » Puis à la réflexion, je me suis dit que le choix du Papa devrait aussi être pris en compte. Même s’il va à l’encontre de celui de la mère. J’en ai parlé avec Chéri, et, même si je ne trouvais « pas juste » que l’homme refuse à sa femme le droit d’allaiter, il est vrai qu’il n’est pas non plus juste que la femme prive ainsi l’homme de cette relation avec son bébé. (Bon ok, la solution est simple : elle allaite, elle tire son lait, et il donne le bib’ quand il en a envie).

Bref, un simple épisode qui m’a fait beaucoup réfléchir sur la place de la mère, du père et du couple. Je n’ai pas vu la fin de l’épisode (difficile de suivre quelque chose en entier avec deux bébés d’amour qui réclament des câlins !) mais pour en revenir à la question de cette sage-femme, après toutes ces réflexions, si elle m’a parue déplacée au début, je ne trouve plus qu’elle l’était tant que ça, car elle a ouvert le dialogue entre ce couple sur la question de l’allaitement. Et au fond, c’est ça qui est important.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “La place du père dans l’allaitement

  1. ZébrinusMaximus dit :

    Moi ce qui me gène c’est qu’il n’y a pas de vrais choix des femmes en général. Parce que sauf si vous voulez allaiter, et que vous cherchez des VRAIE informations, les info que vous avez et les retours et témoignages sont négatifs. Ca fait mal, c’est fatiguant, y’a pas assez de lait, … Bref, sauf si on a une conviction réelle on est très mal renseignée et accompagnée. Et donc on se tourne sur le bib.
    Je vais prendre mon cas : objectivement je ne savais pas parce que les retours que j’avais étaient négatifs. Mais qch ne me convenait pas dans ces retours, ça me semblait anormal qu’une fonction biologique sélectionnée par des milliers d’années soit réellement si problématique. Non mais c’est vrai, lévolution à transformer le sexe de fonction biologique de reproduction indispensable à la survie en plaisir recherché et aurait transformé la suite, l’allaitement, le soin aux petits en supplice? Ce n’est juste pas logique d’un point de vue évolutif. Donc ça me semblait louche et donc j’étais dubitative.
    J’ai voulu tester l’allaitement. J’ai eu une montée de lait énorme et douloureuse parce que non absorbée. Le bonhomme avait du mal à téter aprés 24h de travail et un mauvais accompagnement au démarrage (la sage-femme s’est juste barrée 20 minute me laissant seule avec monsieur Papa et notre bonhomme dans une salle vide… deux poules avec un cure-dent n’auraient pas été aussi démunis). Bref de suite on lui a donné des biberons de complément artificiel. Et quand je suis sortie la toubib m’a donné un stock de lait artificiel parce que j’en avais pas prévu (vu sa tête c’était très mal) et il fallait que je courre en acheter. Merci l’hôpital… Je débordais toujous de lait…
    J’ai été suivie par la sage-femme qui m’avait préparé à l’accouhement… Nulle en allaitement. Il fallait le tenir comme ça et ça devait marcher. Point. La généraliste qui me suivait, pareil (mais elle est généraliste donc excusable). J’ai mis du temps à trouver quelqu’un qui soit vraiment compétante. Mais c’était trop tard, il aurait fallu utiliser un système aide et franchement tirer le lait pour le mettre le biberon me semblait vraiment plus. J’ai tire-allaité au final un an. Ca me convenait finalement très bien mais je trouve tout à fait anormal que ce soit à la mère de passer du temps sur le net à chercher pour trouver des gens compétant quand les maternités sont supposées avaois des gynécologues et des sages-femmes et des puéricultrices et auxicillaires puéricultrices. Comment ça se fait que les informations étaient aussi mauvaises : « oh vous savez tout le monde n’y arrive pas hein. C’est compliqué allaiter. Et puis le lait articificiel aujourd’hui il est très surveillé. Vous voulez qu’on essaie un embout silicone? Ca reprend la forme du biberon c’est plus facile » Vraiment??? Et vous avez fait des études sur la grossesse et la femme et l’accouchement et les bébés??????

    Quand à la place du père dans l’allaitement, s’il veut nourrir son gosse, il peut tjs donner un bib de lait maternel. De quel droit il impose son choix? Si ça ne lui plait pas d’être un homme, il y a des traitements médicaux pour devenir femme. Et il pourra allaiter. >_< Sinon il prend un autre rôle, comme le bain qui devient son moment à lui sans maman.

    Bon je suis un peu énervée, mais ça m'énerve que les informations soient aussi biaisées. Ca m'énerve qu'une sage-femme prescrive un tire-lait à une femme qui reprend le travail, sans lui dire qu'il faut qu'elle tire son lait dans la journée autant que les tétées ratées sinon la lataction va s'arrêter ("ah ben oui vous savez des fois on a pas assez de lait"). Ca m'énerve qu'on offre des biberons aux femmes enceintes. Ca m'énerve qu'on soit choqué de voir une femme allaiter son gosse. Ca m'énerve que les marques de lait artificiel prétendent que donner le biberon de lait de vache industrielle c'est allaiter! NON! Donner le biberon ce n'est pas allaiter, c'est nourrir. Ce n'est mi bien ni mal. C'est juste différent.

    J'aime

  2. eloise dit :

    Je me souviens de cet épisode, en fait l’équipe médicale avait très bien compris que c’était le père qui faisait un peu pression sur sa femme pour ne pas qu’elle allaite (c’est souvent ce qui se passe d’ailleurs, ), c’est pour celà qu’ils lui ont proposé afin qu’elle puisse faire son choix d’elle même

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s