Un jour de congé comme un autre

Ce vendredi 13, j’ai posé ma journée de congé. Parce qu’en ce moment je me sens tellement fatiguée que j’ai besoin de me reposer, de prendre du temps pour moi. C’était sans compter les 1001 tâches ménagères à faire et ma maniaquerie du rangement et de la propreté.

Parce que ça me fatigue de voir du bordel partout où je pose les yeux : un doudou qui traine, une chaise haute pas repliée, du linge sec pas encore étendu… Je sens que ma journée de congé va se transformer en journée ménage/rangement. On est loin de la journée de rêve que j’avais imaginée.

Par « chance », j’avais déjà nettoyé le sol (aspirateur + serpillère) mercredi pendant la sieste des filles. Sauf qu’entre-temps, un vomi nettoyé à la va-vite avant le départ à la crèche hier est venu s’installer dans le salon. Et les poils de chat ne font pas grève, eux. Bref, je suis bonne pour repasser un petit coup partout ! Surtout que maintenant qu’elles se déplacent, il vaut mieux que le sol soit nickel. Parce que vas-y que je mets mes doigts partout et après dans la bouche. Miam !

Et puis il y a aussi le linge. Le fameux que j’ai étendu mercredi et que je n’ai pas eu le courage de ranger hier (après ma journée de boulot + ma journée de maman jusqu’au coucher des filles). Le ligne à dépendre, plier et ranger donc. Puis le linge propre dans la machine à éteindre. Et qu’y a t’il de pire à éteindre que du linge ? Du linge de bébé ! Parce qu’il y en a trois fois plus pour la même contenance de machine et puis c’est tout petit donc ça se froisse davantage alors il faut étendre bien droit pour s’éviter le repassage (ma hantise !). Bref, j’ai dépendu/plié/rangé le linge sec, étendu le linge des bébés mouillé et je viens de relancer une machine ! Youpi ! Et j’ai déjà celle de ce soir prête à y aller (j’essaye au max de laver la nuit, ça coûte moins cher en électricité et les voisins ne se plaignent pas du bruit…).

taches-menageres

Mais ce n’est pas tout ! Il faudrait aussi que je récure la salle de bain à fond. Et les WC. C’est pas comme si je l’avais déjà fait la semaine dernière hein… Et puis j’ai une étagère à monter (que Chéri devait faire il y a déjà 3 semaines au moins !), les poubelles à vider et descendre, la vaisselle propre à ranger…

Et pour clore la journée en beauté, je dois emmener les filles chez la pédiatre pour leurs vaccins et contrôle de la croissance ! Et pourquoi pas prévoir le repas de ce soir, tant qu’à faire (la purée des filles c’est OK, j’ai fait une grosse dose hier soir mais les parents, ça mange aussi !).

Bon je me suis quand même accordée une petite sieste entre 8h et 10h30 (on peut pas vraiment parler de grasse mat’ car j’étais debout à 7h30 pour aider Chéri à s’occuper des filles avant de les emmener à la crèche puis je me suis recouchée). Et j’ai eu beaucoup de mal à émerger ! Depuis, c’est la course !

Bref, ma journée de congé ressemble drôlement à mes derniers jours d’arrêt maladie quand j’avais la grippe, la fièvre en moins (ouf !). Faites des enfants qu’ils disaient !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Un jour de congé comme un autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s