[Les jeudis éducation] La crèche de Noël, entre tradition et religion

Les Jeudis éducation

Dans mon article du jeudi 20 novembre, je parlais déjà de la croyance au Père Noël. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler plutôt tradition, comme c’était déjà un peu le cas dans mon article du jeudi 4 décembre sur le Blé de la Sainte Barbe. Car Noël est avant tout une fête religieuse (même si on a tendance à l’oublier). Et dans ma famille, depuis toujours, on installe la crèche au pied du sapin (ou à proximité).

Mais c’est plus par tradition que par croyance religieuse. Certes, j’ai été baptisée, j’ai fait du catéchisme, ma 1ère communion et ma profession de foi à la demande de mes parents. Et je me suis même mariée à l’Eglise l’an passé. Mais encore une fois, plus par tradition que par conviction religieuse. A moins que la tradition ne soit en elle-même religieuse ?

Bref, au delà de ces réflexions philosophiques, la crèche c’est un incontournable de Noël pour moi. Parce que je viens quand même de Provence, le pays des Santons. Et j’adore ces petits personnages. Parce que ça me rappelle un peu mon chez-moi. Et parce qu’ils racontent un histoire. Celle de l’enfant Jésus bien sur, mais aussi celle de tout un savoir-faire, un artisanat provençal. J’ai toujours plaisir à les retrouver et à les regarder en détail, car ils sont tous si différents. Mes parents en ont d’ailleurs toute une collection ! C’est un peu un monde de poupées version adulte (et biblique, certes).

Et puis, il y a tellement de personnages que chacun peut s’y retrouver un petit peu (au mauvaises langues : non je ne me reconnais pas du tout dans Lou ravi, l’idiot du village, je me vois plutôt dans les jolis atours de l’Arlésienne !).

Le ravi    L'arlésienne

La crèche, c’est aussi un bon moyen d’aborder l’aspect « historique » de Noël. Parce qu’au-delà de toute conviction religieuse, on ne peut décemment pas résumer Noël a gros Monsieur en rouge et ses cadeaux. Parce qu’un jour, il est probable que mes filles soient confrontés à des enfants chez qui on ne fête pas Noël (c’est déjà le cas à la crèche) parce que cela n’entre pas dans le cadre de leur religion, mais chez qui on a bien d’autres occasions de faire la fête. Et pour moi, c’est aussi ça, l’enjeu de la crèche : le respect des croyances des autres.

Crèche provençale

Enfin, j’espère que quand mes filles seront grandes, nous prendrons plaisir à installer la crèche ensemble, avec ces beaux santons en argiles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les autres participants ont traité les sujets suivants :

Publicités

7 réflexions sur “[Les jeudis éducation] La crèche de Noël, entre tradition et religion

  1. Maman Mammouth dit :

    Depuis petite, j’ai toujours vu une crèche chez nous pour Noël et j’en ai une chez moi aussi! Pour moi c’est un vecteur d’histoire, pas seulement de religion.
    L’origine religieuse de Noël étant discutable (car finalement une origine très complexe qui mélange l’histoire de nombreux cultes) je reste attachée à cette tradition de la crèche. 🙂

    J'aime

  2. fannyfans dit :

    j’aime aussi mettre la crèche en bonne place au pied du sapin ( on la voit sur ma photo ou pas d’ailleurs?);
    et puis, car je ne peux m’empêcher, lorsque j’ai lu  » au pays des santons » :

    j’ai rajouté ton lien dans mon billet 😉 A jeudi peut-être !

    J'aime

  3. wondermomes dit :

    Ici aussi nous avons une crèche de santons, c’est l’aspect religieux mais aussi la transmission car cette crèche était celle de ma belle-mère décédée il y a 10 ans…c’est un peu elle qui est là à travers ses santons qu’elle aimait tant…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s