[Les jeudis éducation] Doit-on leur faire au croire au Père Noël ?

macaron-rdv-education

Aujourd’hui, pour le RDV hebdomadaire des jeudis éducation, on parle de la magie de Noël.

Toute petite déjà, j’adorais Noël. Cette ambiance chaleureuse, au milieu du froid de l’hiver… Noël, ça me donne envie de manger des clémentines, du pain d’épices et de boire du vin chaud. Ça me donne envie d’aller marcher pendant des heures dans la neige, faire les marchés de Noël et de rentrer me réchauffer autour d’un bon feu, avec un plaid douillet sur les genoux et une tasse de thé entre les mains.

Mais ça, c’est parce que je suis une adulte. Parce que pour les enfants, Noël, c’est surtout le gros Monsieur en rouge, ses lutins et les cadeaux !

Comme je le disais ici, à Noël, on était souvent gâtés. Je me rappelle des réveils à l’aube le matin du 25 décembre et des montagnes de cadeaux à déballer qui attendaient sagement sous le sapin. La plupart du temps, on laissait quelques biscuits et un verre de lait pour le Père Noël. Le matin, on avait le plaisir de voir qu’il avait tout dévoré, ne laissant que quelques miettes. Bien sur, c’était mes parents à qui incombait cette lourde tâche. Mais pour nous, c’était juste magique !

Aujourd’hui, quand je vois les parents faire les courses de Noël avec leurs enfants (parfois pas très âgé !), ça me rend un peu triste. Moi, j’ai envie que mes filles connaissent cette joie. Celle de se coucher en sachant qu’au réveil elles auront la surprise de voir les cadeaux qui les attendent. Alors oui, on leur fera croire au Père Noël.

Pour certain, c’est mentir à ses enfants. Mais pas pour moi. Pour moi, c’est leur donner un peu de rêve et de magie. C’est les laisser être des enfants. Quand j’ai appris que le Père Noël, n’existait pas, j’avais alors 6 ans et je venais de rentrer à l’école élémentaire. Je n’en ai pas voulu à mes parents. J’étais assez grande pour comprendre. Et puis, j’étais contente d’entretenir le mythe pour mon petit frère et ma petite soeur, d’être complice de ces moments magiques, uniques.

On n’ira probablement pas jusqu’à se déguiser en Père Noël, on se contentera de ceux des centres commerciaux et des livres. Mais on écrira notre lettre, en découpant dans les catalogues de jouets. On ouvrira notre calendrier de l’avent chaque jour de décembre et on savourera nos chocolats. Et chaque soir du 24, on déposera nos paires de chaussures au pied du sapin, on accrochera nos chaussettes pas loin, et on ira se coucher le sourire aux lèvres.

Au fond, je pense qu’il n’y a que les adultes pour trouver du mensonge là où les enfants n’y voient que de la magie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les autres participants ont traité les sujets suivants :

Publicités

8 réflexions sur “[Les jeudis éducation] Doit-on leur faire au croire au Père Noël ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s