Les parents et leurs enfants parfaits

Aujourd’hui, comme je suis de bonne humeur (ahah) j’avais envie de pousser un coup de gueule. J’avais déjà évoqué l’idée quand j’ai répondu au tag de Maman Yuki : mes filles avancent à leur rythme, sans sur-stimulation (de toute façon je n’aurais pas le temps, à moins de passer ma journée à ne faire que ça, chacun son tour, et mes journées sont déjà bien remplies !).

Alors oui, elles ont bientôt 10 mois. Non, elles ne se tiennent pas parfaitement assises. Non elles ne savent pas s’asseoir seules. Non elles ne rampent pas. Non, elles ne prennent pas appui sur les meubles pour se redresser. Non, non, non.

Mais il y a des tas d’autres choses qu’elles font très bien. Les marionnettes par exemple. Faire « coucou » et « aurevoir » de la main. Applaudir. Babiller à longueur de journée. Rouler sur elles-même pour atteindre un objet convoité (à défaut de ramper). Et plein d’autres encore (mais ça n’est pas l’objet de l’article). Bref, elles sont épanouies et nous aussi !

Alors, à tous les « Quoi ? Elles ne savent pas encore s’asseoir ? Moi le mien à 10 mois il marchait presque déjà... » j’ai envie de dire un gros MERDE ! (Oui, je suis malpolie quand je suis en colère !). Parce que je me fiche de connaître les exploits de votre petit dernier alors pas la peine de me bassiner pendant des heures avec « moi mon fils/ma fille… » ou encore « tu sais à son âge Tartenpion…« . JE M’EN FOUS ! Si je veux vraiment savoir, alors je demande (si, si, ça m’arrive souvent ! Mine de rien je m’intéresse quand même aux enfants des autres quand on me laisse l’occasion de choisir ce que je veux savoir et quand je veux le savoir !).

A quoi ça avance tous ces parents de vanter les mérites de leurs enfants à tout bout de champs ? C’est pour se rassurer sur leur capacité à être de bons parents ? Ou alors pour le plaisir de faire du mal à l’autre ? Parce que oui, à force, ça fait mal. On se pose des questions, on culpabilise, on s’inquiète. Surtout quand il s’agit d’un premier. Est-ce qu’on fait les choses correctement ? Mon enfant est-il « retardé » ?

Aujourd’hui j’ai trouvé la réponse et j’essaye de m’en rappeler à chaque instant. Chaque enfant évolue à son rythme. Peu importe ce qu’il est écrit dans les livres. Vos enfants sont peut-être parfaits mais mes filles sont parfaites pour moi telles qu’elles sont, et c’est tout ce qui importe.


Note : pour nuancer mes propos, sachez que je suis bien consciente qu’on l’a tous probablement fait, à un moment ou à un autre, sans penser à mal. Ce n’est pas grave, on est des parents et il est normal d’entre fiers de notre progéniture ! Mais si mon article interpelle et fait peut-être réfléchir, tant mieux. Car derrière chaque mot, chaque parole, il y a une personne qui souffre (soi celle qui veut se rassurer, soir celle qui est la cible). Ça c’était pour le côté philosophique de l’article (blague à part, je suis sûre que c’est vrai).

Bonne journée !

Publicités

2 réflexions sur “Les parents et leurs enfants parfaits

  1. valerieboisvert dit :

    A reblogué ceci sur Valerie Boisvertet a ajouté:
    J’adore ce type de réflexion! Il s’agit, bien entendu, de l’évolution d’un bébé, mais je crois que la base de cette réflexion peut être regardée à plus grande échelle et comparée aux évaluations dans le système scolaire. Comme quoi que la simple comparaison aux autres élèves ne suffit pas pour bien accompagner l’élève dans son développement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s