Le jour où j’ai remis des chaussures à talons

Je suis une grande fan de chaussures (et de sacs à main, mais ça c’est une autre histoire). Et surtout de chaussures à talons. Parce que j’ai la chance de mesurer moins d’1m60, je peux me permettre pas mal  de choses à ce niveau là (il y a aussi des inconvénients à être petite, mais j’ai décidé d’en faire une chance aujourd’hui !).

Avant ma grossesse, je portais des talons quasiment tous les jours. Des « petits » confortables pour aller bosser (5 à 7cm) et jusqu’à 10cm en soirée. Le week-end, je laissais quand même mes pieds se reposer (les chaussons ) talons n’ont pas encore été inventés, je tiens peut-être un concept ?!).

Puis quand je suis tombée enceinte, par la force des choses, j’ai du changer mes habitudes. J’ai fait de l’oedème, mes pieds et chevilles ont doublé de volume (la faute à la rétention d’eau) et j’ai du me rabattre sur les baskets pendant quelques mois. J’avais aussi l’impression d’être déséquilibrée à cause de mon ventre qui grossissais à vue d’oeil ! Ensuite, quand j’ai été arrêtée, je trainais pieds nus ou en tongs à la maison. Au final, j’ai vite perdu l’habitude de porter des talons.

Mais j’aime toujours les chaussures à talons. Mes nombreuses (un jour, je compterais !) paires ont sagement attendu dans mon placard, espérant bientôt revoir la lumière ! Aujourd’hui, c’est chose faite !
Pour me réhabituer en douceur, j’ai choisi des petites bottines pas trop haute et à gros talons (en plus ça tombe bien, il pleuviote aujourd’hui et elles ont une jolie couleur hautomnale !). Sauf que visiblement aujourd’hui, les éléments ont décidé d’être contre moi !

La petite faiblesse qui me perdra…

Le train pour commencer. J’habite à 100m de la gare. Autant dire que quand je sors de chez moi, je traverse la rue et j’y suis. Sauf qu’aujourd’hui, à peine en bas de chez moi, j’ai vu le train arriver. Avec 2 minutes d’avance. Ces deux petites minutes qui d’habitude me servent à faire le trajet pour arriver pile à l’heure sur le quai. Alors j’ai du courir pour ne pas le louper (sinon je suis bonne pour attendre le prochaine 20min et arriver en retard au boulot). Sacré mise en jambe pour une reprise de talon. J’ai probablement eu l’air ridicule tandis que je tentais de courir et surtout, une fois assise sur mon siège, essoufflée, j’ai mal aux pieds !

Je sens que la journée va être longue…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s