Se sentir parfois coupable

Aujourd’hui, mes filles fêtent leurs neuf mois.

Elles se portent bien (à part qu’elles choppent toutes les saletés qui trainent à la crèche), grandissent et grossissent bien. Elles ont bien rattrapé leur prématurité et sont « dans la moyenne ». A neuf mois, je les habille en neuf mois. Pratique !

Je suis heureuse de les avoir, de vivre au quotidien l’aventure de la gémellité.

Mais en y réfléchissant bien, j’ai encore du travail à faire pour arrêter de prendre sur moi. Pour arrêter certains jours de culpabiliser.

De culpabiliser de ne pouvoir leur accorder à chacune toute l’attention qu’elles méritent, toute l’attention qu’une maman de bébé unique peut accorder à son enfant.

De culpabiliser de les laisser parfois seules dans leur parc ou dans leur transat pendant que je fais autre chose (parfois des choses futiles, même comme trainer sur l’ordi ou mon téléphone).

De culpabiliser de ne pas culpabiliser de les laisser à la crèche 4 jours sur 5.

De culpabiliser d’avoir eu deux enfants à la fois.

Publicités

Une réflexion sur “Se sentir parfois coupable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s